Devenez expert INTERNATIONAL du balai en ZAF (Zone Abandonnée par Flemme)

utilisez le balai pour arrivez au meilleur résultat d'hygiène possible, découvrez les méthodes des experts

Passer le balai ? “Elémentaire”, n’est-ce pas ? Et bien détrompez-vous ! C’est ce genre de mentalité qui sépare les balayeurs du dimanche des experts, reconnus et adulés dans les salles à manger les plus prestigieuses de la planète. Vous trouvez encore des moutons de poussière dans les recoins les plus sombres de votre salon ? Et bien rassemblez le troupeau, il est temps de marquer les bêtes. Voici les meilleures techniques de swipe, accumulées au fil des millénaires, pour atteindre l’Olympe de l’hygiène.

          Point de départ de l’ascension : le matériel

Choisissez un matériel inadapté, et vous vous infligeriez un handicap certain avant même de commencer.

Il vous faut :

  • un balai aux poils propres et débarrassés de tout vestige des précédents affrontements. Ça c’est une évidence. Mais l’astuce réside d’abord et avant tout dans le choix du BON balai. Cela dépendra du type de sol que vous avez. Préférez les poils synthétiques pour les sols lisses, et les poils naturels pour les sols texturés.

Choisissez un balai dont les poils aux extrémités présentent un certain angle pour aller chercher dans les coins et crevasses. Et choisissez soigneusement l’épaisseur et la hauteur de manche qui vous conviendront le mieux (et oui, tout le monde y pense mais surtout ne le dites pas à haute voix. Pensez… Pensez à la tête de votre grands-parents s’ils vous entendaient le dire).

  • une pelle à poussière aux bords « affûtés », pour ne perdre aucune particule lors de l’enfournage.
  • une poubelle au diamètre suffisamment grand pour éviter qu’un déversement de pelle ne tourne à la reconstitution de Pompeï.

I’m siiinging in the dust …

          Le geste sûr

Vous l’aurez compris, nous entrons ici dans les arcanes, recelant les secrets ancestraux des Maîtres de l’époussette.

N’appuyez pas le balai contre le sol : cela ferait en réalité pire que mieux puisque les poils, recourbés par la pression, deviendraient inefficaces (il en va d’ailleurs de même pour le brossage de dents). Gardez simplement les poils au contact du sol, et faites des petits mouvements de translation du balai, de l’extérieur vers vous.

          Le Plumard de la Guerre

Certains travaillent section par section et mettent progressivement leurs piles de poussière à la poubelle, tandis que d’autres préfèrent travailler d’un seul tenant sur toute la surface à balayer.

Libre à vous, choisissez la méthode qui vous convient le mieux. Chaque école se défend. Néanmoins quelques essentiels subsistent : isolez bien la pièce où vous officiez pour qu’elle ne soit pas à la merci des brises, et commencez d’un bout pour finir à l’autre.

Lorsque vous avez accumulé suffisamment de poussière, ramassez la pile en la balayant dans la pelle, par de petits gestes et avec des angles différents. Reculez ensuite votre pelle de quelques centimètres et répétez l’opération pour récolter les éventuelles poussières passées au-dessous.

Ensuite, déversez LENTEMENT le contenu de votre pelle dans la poubelle. Un geste vif expulserait à coup sûr des particules hors du sac, et vous perdriez du temps à recommencer les opérations.

G-E-N-I-U-S

          Arrivés au sommet, n’oubliez pas de bichonner votre matériel.

          Il est votre corde de vie.

Après avoir vécu toutes ces aventures avec votre binôme, exploré des contrées lointaines et inconnues et affronté les forces obscures de la saleté accumulée… il est temps de l’honorer comme il se doit.

Les poils humains et animaux étant les pires ennemis de votre balai, enlevez-les manuellement après chaque utilisation. Une fois toutes les deux ou trois semaines, rincez les poils à l’eau savonneuse. Enfin, rangez votre balai verticalement, poils vers le bas (généralement, une encoche en haut du manche vous permet de le pendre à une cheville).

Voilà, ça y est. Vous y êtes. Vous êtes désormais Gardien du Savoir Originel et Passeur des Traditions.

Ces tâches vous sont dévolues, et si vous ne trouvez pas le moyen, personne ne le pourra.