Impression 3D de bonbons et chocolat

l'impression 3D de bonbons et chocolats est maintenant possible, mais que dire de la sécuriité alimentaire et de l'hygiène de ce genre de technologie 3D

Impression 3D de bonbons et chocolats – comment ça marche et quels sont les risques ?

“Si j’avais sucre, j’aurais pas venu…” aurait ainsi pu être détournée la réplique culte de la Guerre des Boutons à l’heure de l’impression 3D de bonbons personnalisés, livrables ou concevables sans même sortir de chez vous. Comment ça marche ? Qu’en est-il de la sécurité alimentaire sur ce genre de procédé ? Prenez votre brosse à dent, et suivez-nous à la découverte de la confiserie du futur !

Développée et proposée en France par le Lutti Lab, l’impression 3D de bonbons est une nouvelle étape dans l’évolution du design culinaire. Désormais, vous pourrez laisser libre cours à votre imagination, et créer le bonbon dans lequel vous avez toujours rêvé de croquer.

Mais alors, comment ça marche ? Et bien exactement comme une imprimante 3D classique : une pâte gélifiée, la pectine, est injectée dans le mécanisme d’impression par le biais d’une seringue, chauffée, puis extrudée et déposée par la buse en couches superposées. L’utilisation de seringues, loin d’être anodine, s’inscrit dans une démarche de sécurité alimentaire afin de limiter au maximum tout contact de la pâte avec l’environnement extérieur.

Pour ce qui est du motif, rendez-vous sur la page dédiée où vous pourrez le dessiner directement. Puis, une fois satisfaits, choisissez la saveur et l’enrobage de votre bijou gustatif parmi les propositions.

Imprimées chacune en une poignée de minutes (entre 5 et 7 en moyenne), les sucreries sont conçues dans les ateliers de Lutti et vous sont ensuite envoyées à l’adresse désirée. Car oui, dans un souci d’hygiène et de sécurité, le mastodonte confiseur a préféré jouer la carte de la sûreté et opérer lui-même à l’impression 3D et aux manipulations. Prudence est mère de sûreté comme disait le proverbe. Et lorsqu’il s’agit de miser sur notre pragmatisme face à la gourmandise, comment les en blâmer.

En revanche si vous vous voyiez déjà, tels des savants fous, imprimer des dizaines de douceurs vous mêmes dans votre salon, alors il vous faudra opter pour les imprimantes homologuées pour le civil telles que la gamme des ChefJet, qui nous assure de pouvoir imprimer en 3D la réplique d’un couple de mariés avec suffisamment de précision pour qu’on arrive à les reconnaître !

“Et le chocolat ?!” Intejecteront alors amèrement, telles des oursonnes défendant leurs petits, les aficionados du cacao. Rassurez-vous, la technologie est là pour vous aussi ! Différentes marques et gammes d’appareils vous permettent ainsi l’impression 3D de motifs en chocolat sur des gâteaux, biscuits ou même papiers par simple transmission USB. Le principe de fonctionnement est toujours le même ; le chocolat est fondu et extrudé à environ 50 degrés et déposé en couches successives.

impression en 3D de chocolat, qu'est est-il de la sécurité alimentaire

impression 3D de chocolat, qu’en est-il de la sécurité alimentaire ?

Pour toutes ces technologies d’impression 3D alimentaire, si l’accent en terme de sécurité est mis sur les pâtes utilisées, des doutes subsistent quant aux bactéries pouvant proliférer dans les petits espaces et petites cavités. Car ce secteur étant encore un marché de niche, peu d’appareils sont conçus jusque dans leurs moindres pièces avec cette utilisation à l’esprit. Là réside le principal danger. L’important est donc d’être bien consciencieux dans le nettoyage de l’appareil, et de suivre les procédures adaptées jusque dans les plus infimes détails.

Et professionnellement, pour un restaurant par exemple, le respect des normes en vigueur et l’obtention d’une “certification d’hygiène et sécurité alimentaire” telle que celle délivrée par le Label Hygiène Qualité, se fait en considérant l’imprimante comme une machine outil (comme l’est le tranchoir du boucher par exemple), qui doit alors posséder une Certification Contact Alimentaire.

Surfant sur la vague, la NASA a d’ailleurs elle-même exprimé son intérêt dans l’impression 3D de nourriture pour ses astronautes ! Quand on vous dit que ce n’est que le début…

Pour tout savoir sur l’impression 3D alimentaire

Le "fait maison" valorise les savoirs faire traditionels et les bons produits. Mais comment obtenir le logo et la mention ? Suivez le guide !
Combattre les épidémies d'intoxications alimentaires, c'est l'objectif du logiciel FINDER
grâce à My Food Story vous pourrez voir l'origine de s produits et des aliments avant de les acheter

Sources

http://www.safebee.com/tech/how-safe-3d-printed-food

http://www.primante3d.com/confiserie/

http://www.primante3d.com/sucrerie/

https://luttilab.fr/bonbon-3d-personnalise